Les puces

Minuscules, les puces n’en sont pas moins de grands parasitaire. Seule la femelle pique car, comme le moustique, elle recherche les protéines dans le sang pour pondre ses œufs. Ses morsures laissent de petites traces rouges urticantes. Si la température, l’humidité et la nourriture sont au rendez vous, la puce devient adulte en deux à trois semaines, sinon, elle prendra plusieurs mois à se développer.  En France, l’espèce de puces la plus couramment rencontrée chez le chat,le chiens et le furet s’appelle CTENOCEPHALIDES FELIS. Plus rarement, il est possible de retrouver sur les chats et les chiens des puces de hérissons, d’oiseaux, de lapins et même parfois la puce de l’homme.

               Les puces adultes ne peuvent vivre que sur un animal, alors que les œufs et les larves se développent dans le milieu extérieur.

La puce n’a pas d’ailes, mais elle a des pattes qui lui permettent de bien s’agripper à la fourrure d’un animal et à se faufiler facilement. Ses pattes lui permettent aussi de sauter aussi bien verticalement qu’horizontalement.

              Les puces adultes se nourrissent de sang en perçant la peau de l’animal qui les héberge. Elles ont besoins d’un repas par jour, et restent habituellement sur le même hôte jusqu’à leur mort. Leur espérance de vie est en théorie de plusieurs mois, mais elles sont souvent éliminées au bout d’une à 3 semaines lorsque le chien ou le chat se toilette ou se mordille.

Les puces femelles pondent leurs œufs sur l’hôte: 20 œufs en moyenne par jour  » une puce peu pondre jusqu’à 50 œufs en une seule journée ». Une fois pondus, les œufs tombent sur le sol.  Au bout de quelques jours, il en sort une larve.

Les larves se nourrissent de débris organiques et de crottes de puces adultes laissées dans l’environnement par les hôtes. Elles ont tendance à fuir la lumière et recherchent des lieux dissimulés comme la base des fibres de tapis ou de moquettes, sous les plinthes, dans les fentes de plancher.

                      Pour lutter contre ces parasites il faut avoir une hygiène stricte. Passer l’aspirateur chaque jour, laver la literie, les matelas, les coussins… Il existe de nombreux produits pour exterminer les puces,  mais ils ne tuent pas les œufs, il faut donc recommencer le traitement anti puces à plusieurs reprises pour éliminer les individus qui seraient éclos entre temps.